Co-développement – S’améliorer par l’intelligence collective

Un format avec des mots qui laissent penser qu'on va jouer au docteur tous ensemble. Alors que non.

Trois singes profitent d'une marmite remplie d'eau

C’est quoi, le co-développement ?

Alternative à la formation traditionnelle, le co-développement (ou Codev) est un atelier d’intelligence collective, entre pairs. Ce format Canadien mise sur l’expérience individuelle pour faire grandir le collectif et le collectif pour faire grandir l’individu.

Et ça, c’est beau.

Dans la pratique, un atelier de Codev regroupe plusieurs professionnels ayant le même profil (même fonction, même statut …).

Chaque séance (appelée « consultation ») est consacrée à la problématique professionnelle d’une personne (le « client »). Les autres se concentrent sur sa problématique (ils établissent un « diagnostic ») et viennent ensuite enrichir sa réflexion. Ils peuvent ainsi lui prodiguer des conseils et lui faire part de leurs expériences. Tout au long de la séance, un animateur facilite les échanges et garantit le bon déroulement de la session.

Tout les participants tirent donc profit des conseils et enseignements durant chaque session de Codev.

Exemples de problématiques
  • Comment développer mon chiffre d’affaires ?
  • Comment améliorer mes méthodes de management avec mes salariés en télétravail ?
  • Je n’arrive plus à tout gérer, comment mieux m’organiser dans mon travail ?
  • To be, or not to be ?

Objectifs du co-développement

  • Créer un espace de parole bienveillant, entre pairs
  • Permet à chacun d’exprimer sa problématique …
  • … Et repartir avec plusieurs pistes pour la résoudre
  • Profiter des dernières blagues de Baptiste et ça, ça n’a pas de prix

Cadrage

Après avoir constitué le groupe, plusieurs dates sont proposées aux participants pour définir les créneaux des différentes sessions. Pour que tout le monde puisse être « client », le nombre de personnes dans le groupe correspond aux nombres de sessions. 5 personnes = 5 réunions.

Ainsi, participer à un groupe de co-développement demande un minimum d’engagement sur la durée (moins qu’un mariage, rassurez-vous).

Avant la première réunion, les participants doivent définir la problématique qu’ils souhaitent soumettre au groupe.